Articles de presse

BÉTHUNOIS

Peinture

Annie, née avec un pinceau dans les mains

Jeudi 24.06.2010, 14:00

Une vie dédiée à la peinture.

.Le loisir de la peinture est peu à peu devenu pour Annie Desfrennes un art de vivre.

.. pour vivre. « J'essaie parfois de vendre des tableaux, si ça plaît aux gens », explique-t-elle.
Cette habitante d'Helfaut ne trouve pas d'explication à son attirance pour la peinture, « je dois être née avec ça, c'est tout ». Et elle aime la peinture Annie, tous les genres passent entre ses mains : « De l'aquarelle, de la pastel, des paysages, des portraits. Je fais de tout. » Et pendant combien de temps par semaine ? « Un certain temps », lâche-t-elle sibylline, tout sourire derrière ses lunettes. Avant d'être plus claire  : « En fait, il fut un temps où je faisais une toile par jour. Maintenant, j'ai un peu ralenti. » Samedi et dimanche, à l'occasion de l'exposition "peintres dans la rue" organisée par l'association dans la salle Trenet, elle n'est pas sortie et est restée à disposition du public pour donner des conseils. Ceux qui l'ont vue lors de ce week-end ont des chances de la croiser "sur le terrain". « J'aime beaucoup peindre dehors, mais par le temps qu'il fait en ce moment, je suis obligée de rester chez moi et de peindre à partir de photos, » souligne-t-elle en baissant les yeux sur des photos prises de marais dans le Béthunois.
Toute cette nature, tout ce cadre bucolique, cet amas de verdure rappellent l'impressionnisme. L'un des mouvements préféré d'Annie. « J'aime beaucoup Renoir ou Monnet. J'ai vu leurs oeuvres au musée d'Orsay », lance-t-elle. Ira-t-elle au Louvre-Lens lorsque celui-ci ouvrira ses portes fin 2012 avec certainement des oeuvres d'impressionnistes ? « Cela dépend. Si l'on m'invite, oui »,  plaisante-t-elle. Elle verra bien Annie. Elle a le temps.

Pour l'heure, son art l'emmène de ville en ville capturer des paysages et des visages. Dans le Béthunois ou ailleurs. « Tenez, pas plus tard que la semaine dernière, j'étais à Mers-les-Bains dans la Somme. » Elle serait capable de faire la terre entière pour continuer son plaisir de peindre...                                                                                                                                                                                                                                         Me voici en train de travailler

 
dans la campagnehamel1

Montreuil sur Mer le 15 août et sous la pluie...

Publié le 16 Août 2014

Montreuil sur Mer le 15 août et sous la pluie pour ne pas changer, aquarelle primée quand même malgré les très mauvaises conditions, elle aurait pu être mieux si le soleil avait été de la partie.

Place aux artistes !

Cette journée des peintres dans la rue est la plus importante manifestation de ce genre dans la région.
Chaque année, le 15 août, une centaine de peintres se retrouvent à Montreuil-sur-Mer pour réaliser un ou plusieurs tableaux sur le thème de « Montreuil et ses paysages ».
Dès 8h, les artistes s’installent dans la ville, sur les remparts, dans la citadelle.
A 16h, les oeuvres sont rassemblées par catégories (encre, pastel, huile, aquarelle), place Darnétal, pour le concours et le vote du public. Les résultats sont proclamés vers 18h.Le vendredi 15 août 2014, cette journée concours a de nouveau pour thème « MONTREUIL ET SES PAYSAGES ». Elle sera dotée de nombreux prix offerts par l’Union Commerciale Montreuilloise.Déroulement de la Journée des Peintres dans la rue :.

PUBLIÉ LE 16/08/2014

La Voix du Nord

Pour leur première manifestation des peintres dans la rue, Christian Plard et ses amis des rencontres artistiques en Montreuillois, épaulés par l’union commerciale de Montreuil, n’ont pas été gâtés par le temps. Ils viennent de reprendre l’organisation de cette journée qui existe depuis 21 ans dans la commune.

PHO_1_journee_des_peintres_dans_la_rue

Si la matinée de ce 15 août paraissait encourageante, l’après-midi, des trombes d’eau ont obligé les peintres à exposer salle Rheinberg au lieu de l’habituelle place Darnétal.

Une cinquantaine de peintres, tous très doués, avaient fait le déplacement, comme Annie Desfrennes  venue d’Helfaut. « Je suis une habituée de Montreuil pour cette journée des peintres. D’ordinaire, je suis plutôt en face de l’abbatiale mais aujourd’hui vu le temps, je me suis installée sous le porche de l’église et j’ai choisi de représenter l’autre côté de la place. Je suis autodidacte et coutumière de la peinture en extérieur, alors la pluie ne me démonte pas trop… » confiait-elle, enthousiaste. L’aquarelle qu’elle pratique avec maîtrise a parfois besoin d’une brumisation quand il fait trop chaud. Mais ce n’était pas vraiment le cas ce vendredi après-midi… Heureusement, malgré la contrariété, les artistes ont mis toute leur bonne volonté pour maintenir la manifestation, rivalisant d’astuces pour se mettre à l’abri et peindre malgré tout.

Portes ouvertes des ateliers d'artistes

 

Publié le 24 Octobre 2014

Portes ouvertes des ateliers d'artistes

Mers les Bains

 

Publié le 18 Août 2014

Mers les Bains

À Mers-les-Bains, la pluie ne chasse pas les peintres
PUBLIÉ LE 17/08/2014
Courrier picard

La journée des peintres dans la rue, organisée par l’office de tourisme mersoise et le concours de l’association des propriétaires de villas, avait lieu dimanche 17 août toute la journée. Le principe est simple : les peintres doivent réaliser au cours de la journée un tableau représentant une vue depuis l’endroit, dans le quartier historique, où ils ont choisi d’installer leur chevalet.

Malgré des conditions météorologiques compliquées pour peindre en extérieur, sept des dix inscrits se sont présentés dimanche matin sous le chapiteau d’accueil fouetté par le vent et la pluie. puis ils se sont séparés, chacun choisissant son coin ;

 

Les belles villas

Cette année, le point de vue n’a pas été le seul argument pour choisir son emplacement, il s’agissait aussi de s’abriter pour pouvoir travailler sereinement.Annie Desfrennes, membre du club de la palette régionale de Noyelles-en-Vermelles, a paré le problème, assidue des rencontres de peintres, elle participe chaque week-end à des manifestations semblables à celle de Mers. Voilà qui oblige à investir dans un certain équipement : ciré, bottes, chapeau, et surtout parapluie taille XXL suspendu au-dessus du coffre de son utilitaire. « Cette année, c’est exceptionnel ! Tous les week-ends c’est absolument partout comme ça, alors je prévois tout,rassure-t-elle. Cette aquarelliste garde l’humour : il faut de l’eau pour l’aquarelle, mais là ça chasse ! » Pas frileuse, Annie réalisera au cours de la journée une belle vue des villas depuis le coffre de son véhicule garé sur l’esplanade.

Un peu plus loin, près du poste de secours, Maryse Thérin, membre de l’association des propriétaires de villas mersoises, est restée sous le chapiteau d’accueil. Elle comptait y travaillait ses huiles, mais les poches d’eau l’en empêche.« Il est impossible de faire quoi que ce soit, c’est dommage ». Reste la contemplation du paysage, beau par tous les temps : « la lumière est toujours intéressante. C’est une palette : un vert d’eau sableux, un ciel gris bleuté-blanc, des couleurs très douces. il faut avoir l’œil ». Au cours de l’année, l’artiste profite du spectacle depuis son atelier, chez elle, au-dessus de la falaise.

En fin d’après-midi, les toiles réalisées au prix de gros efforts se sont malgré tout exposée

Exposition de Wizernes

Publié le 28 Octobre 2013

expo-wizernes.JPG


[WIZERNES]
Les résultats de l'exposition de peinture: un beau cru!

  

25/10/2013


 

C'était l'effervescence, lundi soir, à la salle des fêtes. Le public attendait fiévreusement la proclamation des résultats et des prix de la 28e exposition de peinture. Une édition qui a tenu toutes ses promesses. En attendant, on parcourt une dernière fois les allées pour contempler les œuvres des artistes amateurs et s'interroger parfois sur le sens de certaines œuvres. Cette année, l'exposition a enregistré quatre cent quatorze entrées. C'est moins bien que l'an passé (517 visiteurs).
Quarante-deux exposants
Quarante-deux exposants étaient inscrits cette année, dont certains venaient de très loin comme Christine Rollinger, d'Ensdorf en Allemagne, commune jumelée avec la commune. Le jury a planché et bataillé pour sélectionner les vainqueurs de chaque catégorie. Chaque gagnant pourra de nouveau présenter des tableaux en 2014 mais ils seront hors catégorie et ne pourront donc prétendre à l'emporter de nouveau.
Dans la section huile, le prix revient à Martine Vandamme de Dunkerque. Dans la section aquarelle, c'est une Helfalloise, Annie Desfrennes qui l'emporte alors que Frédéric Mahieu, un Arquois, gagne dans la catégorie pastel. Retour gagnant pour Charles Paris dans la catégorie crayon. Le lauréat était présent lors de la première édition de l'exposition en 1985... Puis, plus rien jusqu'à ce jour! Avec ses portraits saisissant de vérité de Jacques Brel, d'Henri IV ou d'une grand-mère assise, l'Audomarois frappe un grand coup et l'emporte dans cette catégorie.
Enfin, le public visitant l'exposition était appelé à voter pour son tableau préféré. C'est Danièle Bernard, de Zudausques, qui remporte le prix du public. À l'issue de la remise des récompenses, la municipalité a offert par tirage au sort un tableau de l'exposition à un visiteur ayant voté pour son tableau préféré et c'est un Wizernois, Roger Duwicquet, qui pourra ainsi accrocher une œuvre de la cuvée 2013.

Peintres dans la rue à Pihem

Pihem : participation record aux «peintres dans la rue»

PUBLIÉ LE 22/04/2013

Par La Voix Du Nord

Pour la quatrième année, une journée «peintres dans la rue avait lieu, samedi en même temps que la brocante et que la ducasse.
 Quatorze artistes ont participé au concours.

Pour la première fois c’est la toute nouvelle association Au fil des arts, créée en octobre dernier, qui l’a organisée.

Pas de thèmes imposés pour les quatorze artistes qui pouvaient s’adonner à leur passion aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Pour cette quatrième édition, l’événement a enregistré un record de participation.

Huiles, acryliques ou aquarelles, natures mortes ou paysages de la commune, chacun pouvait laisser libre court à son imagination. Les peintres amateurs avaient également la possibilité d’exposer deux de leurs peintures plus anciennes dans la salle des fêtes, ainsi que celles réalisées dans la journée.

 

Un jury composé d’habitants

Les tableaux exposés samedi ont fait l’objet d’un concours dont les habitants étaient les juges. Ils étaient une dizaine à avoir participé et a apporté une note à l’œuvre, sans savoir qui l’avait réalisée, à partir de diverses questions posées par la présidente de l’association, Françoise Leroy.

C’est Christian Speter qui a obtenu le plus de suffrages devant Martine Vandamme et Thérèse Dethour. Même si tous les trois ont été récompensés de manière plus importante, l’ensemble des participants sont repartis avec un lot offert par l’un des sponsors de l’événement.

Le rendez-vous est déjà pris pour l’an prochain, le troisième week-end après Pâques. En attendant, Au fil des arts, dont les sept adhérents se réunissent tous les mercredis de 16 h 30 à 19 h à la salle multifonctionnelle, organise prochainement un barbecue champêtre aux étangs de Merck-Saint-Liévin pour une journée consacrée à la pêche et à la peinture.

Contact : aufildesarts62@gmail.com